Canicule : soyez vigilants !

canicule

Il convient d’adapter votre comportement dans cette période de grosses chaleurs :
– buvez fréquemment et abondamment (au moins 1,5 litre d’eau par jour)
– évitez de sortir aux heures les plus fortes et de pratiquer une activité physique, maintenez votre logement frais
– rafraîchissez-vous et mouillez vous le corps plusieurs fois par jour
– passez si possible 2 à 3h/jour dans un endroit frais (cinéma, piscine, centre commercial…)
– aidez les personnes les plus fragiles et demandez de l’aider auprès de votre mairie.

REGISTRE COMMUNAL DES PERSONNES VULNERABLES

 

Les personnes âgées de plus de 60 ans sont invitées à  se faire inscrire sur un registre auprès de la mairie soit par courrier ou sur un simple appel téléphonique. Un accusé réception vous sera alors envoyé dans un délai de huit jours.

Dans chaque département,  un plan d’alerte et d’urgence est institué au profit des personnes âgées et des personnes handicapées en cas de risques exceptionnels (canicule, grands froids, inondation, tempête…) Ce dernier est déclenché par le Préfet en fonction de seuils d’alerte fixés sur le plan national et reposant sur des indicateurs météorologiques et sanitaires, il définit les modalités de communication, de coopération et de coordination des différentes institutions, établissements, services et structures intervenant auprès des personnes âgées et des personnes handicapées.

Un recensement de ces personnes est fondamental dans le cadre de la prévention et indispensable pour une intervention efficace des différents services.

 

En raison de la vague de chaleur annoncée par Météo France pour les prochains jours (40°C demain à Bordeaux, le record historique se situant à 40,7°C en 2003) , Pierre DARTOUT, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, a réuni cet après midi le Comité Départemental Canicule qui réunit le conseil départemental, des représentants des maires du département, les services de l’Etat concernés (ARS, DDCS, Éducation nationale, DIRECCTE, forces de l’ordre, pompiers), Météo France, les représentants des établissements et services de santé et d’aide à la personne (Centres hospitaliers, SAMU…).

Si le département est maintenu au niveau jaune, qui impose des mesures de communication et d’information compte-tenu de l’intensité et de la durée du phénomène, il a été décidé d’activer par anticipation dès demain certaines mesures prévues en niveau orange « alerte canicule ». Ainsi :

– des consignes ont été passées aux hôpitaux, cliniques et aux établissements médico-sociaux pour qu’ils se préparent à d’éventuelles prises en charge et diffusent à leurs personnels des consignes de prévention auprès des patients. Ces établissements doivent disposer des pièces rafraîchies et s’assurer de leur bon fonctionnement ;
– les responsabilités des maires ont été rappelées :
* tenir à jour la liste des personnes vulnérables
* organiser des visites à domicile en priorité chez les personnes les plus isolées
* identifier des lieux rafraîchis afin que les personnes puissent s’y rendre
* recenser les points de distribution d’eau, diffuser des informations sur leurs implantations, envisager la création de points temporaires au sein des lieux d’accueil de la petite enfance, veiller à la diffusion des consignes de prévention et à l’existence de pièces rafraîchies
* élargir les horaires d’ouverture des piscines
– les lieux d’accueil collectifs de mineurs ainsi que les structures d’activités physiques et sportives ont été sensibilisés
– pour les personnes sans abri, des maraudes seront organisées en lien avec les mairies.

Une circulaire est envoyée à l’ensemble des maires et des services concernés.

Le préfet appelle chacun, et plus particulièrement pour ce qui concerne les personnes les plus vulnérables, à la plus grande prudence.